Fiche révision : Charles VI – roi de France

Né à Paris en 1368, Charles dit le bien-aimé est sacré roi de France dans la cathédrale de Reims le 4 novembre 1380. Il est le fils de Charles V et de Jeanne de Bourbon. A la mort de son père, Charles V, étant encore mineur, ce sont ses oncles Jean de Berry et Philippe II de Bourgogne qui assureront la régence. En 1385, il épousa Isabeau de Bavière, fille aînée d’Etienne III de Bavière âgée de 14 ans.

La minorité du roi entraîna des querelles entre ses oncles. Ils se disputent le pouvoir et s’enrichissent grâce notamment au rétablissement d’anciens impôts. Cette décision entraînera la révolte dite des maillotins (car les révoltés étaient munis de maillet de plomb) qui de Rouen embrasa plusieurs autres villes et finit par atteindre Paris où ils tueront les collecteurs d’impôts et pilleront la ville. Pour réaffirmer l’autorité royale, Charles VI entra en grande pompe dans une ville soumise et fit exécuter les meneurs.

En 1388, tout juste âgé de vingt ans, il prend le pouvoir et convoque le Conseil du roi. Il révoque ses oncles et fait appel à des hommes de confiance, les Marmousets, les anciens conseillers de son père Charles V.

Le 5 août 1392, Charles VI vit son premier accès de folie alors qu’il traversa la forêt du Mans à la tête de ses troupes. Quelques temps plus tard, assoupi près d’un arbre, un illuminé surgit devant le roi, saisit la bride de son cheval et cria : “arrête noble roi, tu es trahi”, au bruit le roi se réveilla et tira son épée et frappa ses compagnons, six chevaliers périront. Depuis, les crises de folie ne quitteront plus le roi. Inapte à gouverner dans ses conditions, le gouvernement sera délégué à son frère Louis d’Orléans et la tutelle de son fils aîné, le dauphin, à la reine Isabeau de Bavière. Cet épisode sera l’occasion pour ses oncles déchus de revenir en force au pouvoir avec la complicité de la reine.

Un an plus tard, sa folie s’aggrave. Le 28 janvier 1393 au cours d’un bal, le bal des Sauvages, quatre jeunes princes et le roi se sont déguisés en créature de la mythologie grecque.. Lorsque soudain, une torche mit le feu au vêtement, plusieurs mourront brûlés. La vue de cette scène atroce n’améliora pas l’état de santé du roi. Sa démence s’accentua. Entre ses moments de folie, il retrouva toutefois pendant de longues semaines son discernement nécessaire à la gouvernance du royaume. Pendant ses moments de lucidité, il gouvernera avec sagesse.

L’instabilité permit à la guerre de cent ans de reprendre. Le roi d’Angleterre Henri V remporta la bataille d’Azincourt en 1415 et s’empara de la Normandie. En 1419, le conflit entre Armagnac et Bourguignons conduit à l’assassinat du duc de Bourgogne Jean sans Peur. Les Bourguignons s’allieront aux anglais ce qui mènera au Traité de Troyes en 1420. Charles VI à peine conscient, déshéritera son propre fils. Le traité prévoyait de marier la fille de Charles VI au roi d’Angleterre Henri V et le futur fils deviendrait roi de France, le dauphin Charles sera déchu de ses droits sur la couronne. L’emprise de la couronne anglaise sur la couronne française s’intensifia mais elle ne fut pas totale, les Armagnac n’acceptaient pas le traité. Le futur Charles VII les garda comme soutien et gouverna en qualité de régent au sud de la Loire.

En 1422, à la suite d’un règne long et particulièrement dramatique, Charles VI mourut, il sera inhumé dans la basilique Saint-Denis.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !