Les organisations sociales de demain

Réponses aux objections sur le corporatisme

Un système obsolète ?

Les corporations de métiers au Moyen Âge

Un système comme le corporatisme qui a perduré en France pendant des siècles, tout en ayant fait ses preuves, ne peut être qualifié d’obsolète. À ce jour il n’y a qu’à observer ces églises, ces cathédrales, ces anciennes bâtisses ou manoirs, ces cités médiévales entières encore debout comme Carcassonne sans oublier tous ces meubles ancestraux encore fonctionnels ou tous ces tissus, vêtements ou tapisseries ayant tenu jusqu’à nos jours. Mais aussi tous ces bijoux et toutes ces oeuvres sculpturales etc.

Tout ce savoir-faire transmis durant des siècles et qui a permis le développement de notre civilisation sous la protection du régime monarchique, nous donne un aperçu de la force de ce système. Nous parlons de plusieurs siècles, où l’art fut porté aux cimes.

Regardons notre pauvre République, si vieille déjà avec son économie sociale délabrée. Que propose-t-on aux jeunes ? Certes le régime corporatif n’est pas non plus parfait et comme tout système humain, il possède ses défaillances, il connut même sa décadence dès la fin du XVIIe siècle, jusqu’à la Révolution de 1789.

    Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !



    Les corporations de métiers au Moyen Âge

    Le système Turgot

    On reprochait, à juste titre, aux corporations d’être restées figées dans leur statuts sans s’être adaptées à l’évolution de la société. Il était aussi devenu difficile d’accéder à la maîtrise, les périodes d’apprentissage et de compagnonnages étaient devenues trop longes. Il devenait, de ce fait, de moins en moins facile d’être un corporé. Les corporations étaient arrivée à un stade de réformation et c’est ce qu’il fallait faire, tout simplement. Imposer une adaptation des statuts des corporations aux besoins de la société en obligeant une mise à jour périodique de ces statuts, afin que les corporations puissent répondre de façon permanente à leurs rôles de bien commun.

    Mais malheureusement, en face, il y avait toute la littérature économique anticorporative et antiprotectionniste éditée en Angleterre et représentée en France par le ministre Turgot entre autre. Ce dernier profitera de l’affaiblissement du régime corporatif, non pas pour le réformer, mais tout simplement pour le supprimer et imposer, de facto, son régime libéral. Sa première tentative se fait en 1776. Turgot, alors contrôleur général des finances, obtint du roi louis XVI la suppression des communautés de métiers avec l’édit de Turgot de 1776 supprimant les corporations. Mais par la suite le roi Louis XVI, ayant compris son erreur, car ayant été certainement mal conseillé, et encore inexpérimenté, revint sur cet édit. C’est l’édit du roi enregistré au parlement le 23 août 1776 qui reviendra sur l’abolition des corporations. Il se justifia ainsi devant Turgot :

    « En faisant cette création, nous voulons donner aux ouvrier un moyen de défense, nous voulons qu’ils puissent jouir en commun de leur intelligence, qui est le bien le plus précieux de l’homme. »

    SACR.tv

    Mais cette réhabilitation ne durera pas. Le 14 juillet 1789, c’est la révolution et l’abolition des corporations sera décrétée moins de deux ans plus tard par le décret d’Allarde du 2 et 17 mars 1791 et qui déclare propriété nationale les biens corporatifs. Ce décret d’Allarde faisait aussi du libéralisme économique le fondement du nouveau régime du travail, de la production et du commerce. Le 14 et 17 juin 1791, la loi Le Chapelier interdisait aux hommes de métiers de s’associer en vue de former des règlements sur leur prétendu intérêt commun. Cette loi s’inspirait du contrat social du Jean-Jacques Rousseau dont Issac Le Chapelier reprit des passages entiers.

    Pour en savoir plus, Action royaliste.fr

    Livre « Le Corporatisme » disponible ici : https://www.amazon.fr/corporatisme-No…
    Livre « Histoire des libertés sociales » disponible ici : https://www.amazon.fr/Histoire-libert…
    Livre « Corporations et corporatisme » disponible ici : https://www.amazon.fr/Corporations-co…

      Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !