6 mensonges sur le Moyen Âge !

Retour sur les plus gros mensonges sur le Moyen Âge véhiculés par les Lumières.

Erreurs & mensonges historiques Vol1

Il existe plusieurs idées fausses ou mythes sur le Moyen Âge qui persistent dans l’imaginaire populaire. Voici quelques-uns des pires mensonges sur cette période de l’histoire :

  1. L’obscurantisme total : Contrairement à la croyance populaire, le Moyen Âge n’était pas une période d’obscurantisme intellectuel total. Il y avait des avancées significatives dans divers domaines tels que la philosophie, la science, l’art et l’architecture.
  2. La croyance en une Terre plate : Les gens du Moyen Âge n’étaient pas convaincus que la Terre était plate. Depuis l’Antiquité grecque, de nombreux savants savaient que la Terre était probablement ronde, et cette connaissance a persisté au Moyen Âge.
  3. Les chevaliers en armure lourde ne pouvaient pas se relever s’ils tombaient à terre : Les chevaliers en armure étaient souvent bien entraînés et capables de se relever en cas de chute. Les armures étaient conçues pour offrir une protection sans sacrifier la mobilité.
  4. Les femmes n’avaient aucun pouvoir ou statut : Bien que les femmes du Moyen Âge aient généralement eu des rôles définis par la société de l’époque, certaines ont joué des rôles influents et actifs. Par exemple, certaines femmes étaient des dirigeantes efficaces et influentes.
  5. Les conditions d’hygiène étaient atroces : Bien que les normes d’hygiène puissent sembler primitives par rapport aux normes modernes, les gens médiévaux avaient des pratiques d’hygiène et de propreté. Les châteaux, par exemple, avaient souvent des salles de bain et des latrines.
  6. La science était complètement ignorée : Il y avait des avancées significatives dans la science médiévale, notamment dans les domaines de l’astronomie, de la médecine et de la physique. Des figures comme Roger Bacon ont contribué au développement de la méthode scientifique.

Il est important de reconnaître la diversité et la complexité de cette période plutôt que de se fier à des stéréotypes simplifiés et erronés. Les historiens modernes étudient constamment le Moyen Âge et révisent notre compréhension de cette époque en fonction de nouvelles découvertes et interprétations.