Fiche révision : Louis XII – roi de France

Louis II d’Orléans futur Louis XII, surnommé lors des Etats Généraux de 1506 “ le Père du Peuple”, naquit à Blois le 27 juin 1462. Il fut l’enfant tardif de Charles d’Orléans, poète compositeur de rondeaux et de Marie de Clèves. Il fut obligé d’épouser la fille de Louis XI, Jeanne de France appelée aussi la boiteuse, en 1476. L’infirmité de Jeanne et son impossibilité à avoir des enfants garantit l’extinction de la famille d’Orléans. En tant que cousin du roi, il devient héritier potentiel de la couronne de France.

Pendant la minorité de Charles VIII, le fils de Louis XI, avec le duc de Bourbon, ils se disputent la régence à madame de Beaujeu. Il fait partie de ses plus distingués opposants Ne pouvant lutter seule face à une telle opposition, elle s’en remis au Etats Généraux réunis à Tours en 1484. La majorité du roi fut reconnu, Louis II d’Orléans, prince de sang, n’obtint alors que le droit de siéger au conseil et le privilège de présider en l’absence du roi. Insatisfait, il se réfugia en Bretagne accompagné d’une poignée de seigneurs bretons. S’alliant à François II de Bretagne, Louis II d’Orléans marcha contre les troupes du roi. Ce sera la Guerre Folle. Les chefs étant divisés, cette bataille se solda par un échec et le traité du Verger fut signé en 1488. Vaincu, il sera emprisonné jusqu’en 1491.

Après s’être réconcilié avec le roi, il participa avec lui aux guerres en Italie, à cette occasion, n’ayant pas oublié que sa grand-mère Valentine Visconti était la soeur de l’ancien duc de Milan, le futur Louis XII tenta de conquérir le duché italien.

A la mort accidentelle de son cousin Charles VIII en 1498 alors sans héritier mâle, il devient roi de France le 8 avril 1498 et sacré le 27 mai de la même année à Reims. Peu de temps après, il obtient le divorce de sa chère femme boiteuse et inféconde par le pape Alexandre VI et se marie en 1499 à Anne de Bretagne, la veuve de feu le roi Charles VIII. Le duché de Bretagne peut ainsi continuer à être rattaché au domaine royal.

Comme son prédécesseur, il se sent l’âme d’un conquérant et se lance dans les Guerres d’Italie. Il occupe Milan, Naples mais sans grand succès. Il renonce…provisoirement et signe le traité de Blois de 1506. Son renoncement fut de courte durée car il revient à la charge peu de temps après et remporte la victoire d’Agnadel. Fatigué par ces incessantes attaques, le pape Jules II fomente la Sainte Ligue contre Louis XII en 1510. Vénitiens, aragonais, suisses et anglais se ruent sur les troupes françaises. Quelques années plus tard, le royaume de France aspire enfin à la sérénité. Dans les dernières années de sa vie, n’ayant pas d’héritiers mâles, après la mort d’Anne de Bretagne qui ne lui a donné que des filles, il se maria à la soeur du roi d’Angleterre Henri VIII en espérant avoir enfin un garçon. En vain… Avant de mourir, il prit soin de marier sa fille Claude à son cousin le duc d’Angoulême, futur François 1er, ainsi il consolida les droits au trône de France et évita de futures batailles de succession. Il meurt le 1er janvier 1515 à Paris, il avait 52 ans.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !