Fiche révision – Louis IX (saint louis) – roi de France

Né le 25 avril 1214 à Poissy près de Paris, Louis IX était le fils de Louis VIII et de Blanche de Castille. Alors qu’il n’était pas prédestiné à régner, son frère aîné Philippe était l’héritier du trône, sa vie changea subitement à la mort de celui-ci en 1218.

A la mort de son père, Louis VIII, au retour de sa croisade contre les albigeois le 8 novembre 1226, Louis IX devint le jeune héritier du trône de France, il n’avait que douze ans. Lors du sacre, certains grands barons du royaume manquaient à l’appel, ils n’appréciaient pas que le gouvernement soit confié à un enfant et surtout à une femme de surcroît espagnole. Peu de temps après le sacre, et pendant de longues années, Louis IX, accompagné de la reine-mère, va mater ces barons rebelles. Deux d’entres eux se montreront particulièrement hostiles, Pierre Mauclerc, comte de Bretagne et Hugues X de Lusignan comte de la Marche. Le premier se soumettra définitivement en 1234, quant au second il se soumettra à la suite d’une bataille rangée entre les troupes de Louis IX et celles du roi d’Angleterre Henri III Plantagenêt près de Taillebourg et de Saintes en 1242. En mai 1234, Louis IX épousa l’aînée du comte de Provence, Marguerite de Provence avec qui il aura de nombreux enfants.

Dès 1237, il vint en aide à son cousin Baudouin II de Courtenay, empereur latin de Constantinople, en prise avec les Grecs. L’empereur, pour régler ses problèmes d’argent, mit en gage d’un prêt les reliques de la Passion du Christ. Louis IX ne pouvant accepter de voire les reliques entre les mains de marchands-banquiers, il les rachèta et fit construire la Sainte Chapelle près du Palais Royal pour les abriter.

A partir de 1248, il s’embarqua pour sa première croisade vers l’Egypte. Ils débarquèrent à Damiette où ils remportèrent facilement leurs premiers combats. Mais la croisade tourna court lorsque le roi et ses chevaliers furent fait prisonniers près de la Mansourah en février 1250. Ils ne seront délivrés qu’après le versement d’une rançon et de la livraison de la ville de Damiette. Alors qu’un certains nombre de chevaliers, dont les deux frères du roi, rentrèrent en France, Louis IX décida de continuer sa croisade en se dirigeant vers les États latins d’Orient qu’il aida à fortifier. Prévenu de la mort de sa mère, Blanche de Castille, survenue le 27 novembre 1252, il décida de rentrer en France. Il débarqua à Hyères près de Marseille le 10 juillet 1254.

Profondément peiné de l’échec de sa croisade, il décida de réformer en profondeur son royaume. Animé par le désir de sauver son âme et celle de son peuple, il mit en place une série d’enquêtes de réparation, initiées avant son départ en croisade, dans le but de réparer les abus qu’il aurait pu avoir causé à son peuple ou les abus causés par ses ancêtres. Il institua la notion de présomption d’innocence, désormais pour condamner quelqu’un il fallait démontrer sa culpabilité et quiconque se considérait injustement condamné pouvait faire appel à la justice du roi.

En 1259, il fit définitivement la paix avec le roi d’Angleterre lors du traité de Paris et servit même d’arbitre entre les barons anglais révoltés et leur roi Henri III Plantagenêt. Louis IX tranchera en faveur du roi d’Angleterre Henri III lors de la Mise d’Amiens le 23 janvier 1264.

Dès le milieu des années 1260, Louis IX pensa déjà à repartir en Terre sainte, après avoir motivé difficilement ses troupes, il prit une nouvelle fois la croix en 1270 et ils prirent la direction de Tunis en Tunisie. Moins de deux mois après son départ de France, Louis IX mourut le 25 août 1270 près de Tunis. Ses ossements reviendront à Saint Denis en 1271 où se produiront un grand nombre de miracles. Il sera canonisé par Boniface VIII le 11 août 1297.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !