Fiche révision : Louis IV d’Outremer – roi des francs

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !



Né aux alentours de l’année 920, Louis IV fut le fils de Charles III le Simple et d’Edwige de Wessex. Le domaine royal de l’époque s’étendait seulement de Reims à Laon. A partir de 920, Charles III le Simple se trouva en difficulté. Irrité par son attitude et par ses choix politiques, les grands du royaume proclamèrent sa déchéance et élirent Robert de Neustrie à sa place. Réfugié en Lotharingie, révolté, Charles III le Simple se rendit en francie pour reconquérir son pouvoir. Pendant l’affrontement, Robert de Neustrie succomba. Alors que Charles III le Simple avait fuit le combat, les grands seigneurs du royaume élirent Raoul de Bourgogne sur le trône. A la suite de la déchéance de son père, Charles III, en 922, Louis se réfugia en Angleterre chez son grand-père maternel Edouard l’Ancien accompagné de sa mère. Son surnom d’Outremer venait de cet exil outre manche. Il y restera jusqu’à son adolescence. A la mort de Charles III, son père, à Péronne le 7 octobre 929, Louis devait hériter de la couronne sauf que le roi Raoul conserva encore pendant quelques années la couronne franque jusqu’à sa mort en 936. Le puissant Hugues le Grand décida alors de faire revenir Louis d’Angleterre pour prendre la succession.

Arrivé sur le continent, sur la plage de Boulogne, accompagné de quelques évêques et de fidèles, Louis fut accueilli par Hugues le Grand et par des grands du royaume. Ils lui rendirent hommage. Montés sur leur palefrois, tous prirent la route du couronnement. Le jeune adolescent ne parlait ni latin ni roman mais seulement la langue de son grand-père anglais si bien qu’Hugues le Grand se proposa comme tuteur. Louis fut couronné à Reims le 19 juin 936 à l’abbaye Notre Dame et Saint Jean de Laon. Hugues le Grand commençait à prendre une place importante dans le royaume. Il reçut le titre de Dux francorum, duc des francs, et s’impliqua énormément dans la conduite du royaume au point où certains le jugeront assez envahissant.

Le début de son règne était un peu compliqué. Pour rendre sa tâche plus aisée, il dut trouver les alliances parmi les grands du royaume. Pour motiver les plus récalcitrants, le pape dut intervenir après quoi les principaux seigneurs lui prêtèrent l’hommage qui lui était dû. Nous étions au cours de l’année 942.

Hugues le Grand, voulant maintenir son pouvoir, se révolta contre les nouvelles alliances royales et se rapprocha d’Hugues de Vermandois. A la suite de quoi Louis s’empara de la tour du Vermandois à Laon. Hugues de Vermandois prépara son intervention sur la ville de Reims. Louis jeta son dévolu sur la Lotharingie, la terre de ses ancêtres. En 939, le duc de Gislebert de Lotharingie, révolté contre le roi de Germanie Otton Ier offrit la couronne à Louis IV d’outremer. Un affrontement entre Gislebert de Lotharingie et Otton Ier couvait. Louis IV profita de la mort du duc de Gilsebert, survenue lors de la bataille contre le roi Otton Ier, pour épouser sa veuve Gerberge de Germanie. Le roi de Germanie s’associa contre les opposants de Louis IV et se rendit, en 940, en direction de Reims. L’archevêque Artaud fut expulsé de la ville au profit de Hugues de Vermandois. Celui-ci et ses vassaux prêtèrent allégeance à Otton Ier. En 941, l’armée de Louis IV tenta en vain de s’opposer aux troupes du roi Otton Ier. L’archevêque Artaud fut contraint de se soumettre aux vainqueurs. Louis vaincu se retrancha dans sa cité laonnoise.

A l’été 945, Louis, suite à l’appel d’Herluin, se rendit en Normandie pour calmer une grave révolte. Les deux hommes tombèrent dans une embuscade près de Bayeux. Herluin fut assassiné et Louis réussit à s’enfuire à Rouen mais finit par être capturé par les Normands. Ils exigèrent de la reine qu’elle échangea le roi Louis contre ses deux fils Charles et Lothaire. Elle n’accepta de donner que Charles et échangea la place de son autre fils par l’évêque de Soissons. Louis finit par être remis à Hugues le Grand et plus tard, par être définitivement libéré. En échange de sa bienveillance, Hugues demanda que Louis lui remit la ville de Laon. Le roi carolingien ne maîtrisait plus rien, ne possédait plus rien.

Louis IV d’Outremer après une chute de cheval, alors qu’il voulait chasser le loup, mourut à Reims le 10 septembre 954. Lothaire, son fils, lui succéda sur le trône du royaume des francs.

 

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !