Fiche révision : François Ier – roi de France


Cousin du roi Louis XII, François d’Orléans lui succède sur le trône le 1er janvier 1515 sous le nom de François Ier. Son règne sera marqué par de nombreuses batailles contre son rival Charles Quint. A sa cours, règnera une vie fastueuse inspirée par son voisin italien. Les débuts de la Renaissance française…

Huit mois après son accession au trône de France, il reprend les guerres en Italie et écrase les suisses à Marignan. Nous sommes le 15 septembre 1515. Il est dit que le soir de la victoire, le célèbre chevalier et héros du jour Bayard aurait adouber le roi selon l’ancienne coutume.

Le 18 août 1516, après la victoire de Marignan, il conclut avec le pape Leon X un concordat qui annule la pragmatique sanction de Bourges. Cette annulation reconnaît la suprématie du pape sur les conciles et permet au roi de nommer les titulaires des sièges ecclésiastiques. A partir de cette date, une division naîtra entre le haut et le bas clergé.

Au cours de son règne, il manifestera son envie acharnée de porter la couronne de l’empire d’Allemagne mais face à lui son grand adversaire, Charles Quint, qui comme lui dépensera des sommes folles pour séduire les grands électeurs allemands. Le Habsbourg l’emporte. Il deviendra alors le grand Charles Quint régnant sur un empire aux proportions gigantesques. Pendant que le roi de France et le nouvel empereur s’étripent, une nouvelle religion ou hérésie portée par Martin Luther, naissait en allemagne : le protestantisme.

Charles Quint et François Ier lorgnent sur l’Italie. Sa beauté et sa richesse en font une terre convoitée. Pour l’emporter sur le puissant empereur, François Ier souhaite nouer une coalition avec le roi d’Angleterre Henri VIII, il le rencontre le 7 juin 1520. Mais l’entente ne fut pas concluante, le roi d’angleterre s’alliera finalement avec Charles Quint et le pape contre le roi de France.

Dans ces batailles italiennes incessantes, François Ier sera fait prisonnier le 24 février 1525 à Pavie à la suite de quoi le traité de Madrid sera signé. Toujours dans sa lutte acharnée face à Charles Quint, il noue des liens avec les princes d’Allemagne et avec le sultan Soliman le Magnifique. Un traité sera signé avec ce dernier en 1536. Les français auront maintenant le monopole du commerce avec les Ottomans et le sultan confiera au roi de France la protection des lieux saints.

Le roi tient sous sa botte tous ses grands vassaux , une cour autour du roi prend forme et ce seront près de 5000 personnes qui le suivront dans ses voyages de châteaux en châteaux. Soucieux du prestige de la couronne de France, il fait embellir un grand nombre de châteaux comme celui de Blois et surtout Chambord.

Le 10 août 1539, l’ordonnance de Villers-Cotterêts institue l’état civil. Toutes les naissances, les mariages ou encore les décès seront dorénavant enregistrés. A partir de cette date, les documents légaux seront rédigés en français.

En véritable prince de la Rennaissance, influencé par l’école italienne, il fera la promotion des arts et des lettres. Léonard de Vinci, qu’il considérait comme son père, s’installa à Amboise et restera en France jusqu’à la mort du roi.

François Ier meurt le 31 mars 1547 à Rambouillet, à 52 ans.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !