Fiche révision : Chilpéric II – roi des Francs

Chilpéric II fut roi des francs de Neustrie et des Burgondes de 715 à 719. Quelques années plus tard, à partir de 719 et jusqu’en 721, il sera roi de tous les francs. Jeune fils de Childéric II, assassiné ainsi que sa femme en 675, Chilpéric II est né vers 671, et fut un membre de la dynastie mérovingienne. Sa date de naissance n’est pas certaine. Chilpéric échappa au massacre de sa famille en vivant dans un monastère. Avant de devenir roi des Francs, Chilpéric II se fit donc clerc et prit le nom de Daniel. Sa vie fut bouleversée lorsque Dagobert III, roi des Francs, mourut en 715. Les Neustriens, révoltés contre la régente Plectrude veuve du maire du palais d’Austrasie, Pépin de Herstal, l’extirpèrent de son monastère. Après s’être laissé pousser les cheveux, véritable insigne de la royauté, réservé au prince de sang royal, Daniel est couronné par le maire du Palais Raganfred, sous le nom de Chilpéric. Il avait 44 ans. 

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !



Au cours de ses quelques années de règne, il put confirmer, le 29 décembre 716, par l’intermédiaire d’un diplôme, les privilèges d’immunité accordés par ses ancêtres à l’abbaye de Saint-Denis.

Chilpéric et Raganfred voulaient en finir avec l’hégémonie Pépinides, c’est pourquoi ils s’allièrent avec les Frisons du duc Radbod. L’alliance sera de courte durée puisque Radbod fut vaincu par l’armée de Charles Martel à Amblève dans les Ardennes. Cette victoire permit à Charles Martel d’évincer Plectrude du pouvoir et de s’affirmer comme maître des Francs d’Austrasie. Poursuivant sur sa lancée victorieuse, Charles Martel dirige alors ses armées vers la Neustrie et défait Chilpéric et Raganfred le 21 mars 717 près de Cambrai. 

Pour affirmer son autorité et sa légitimité sur le roi Chilpéric, Charles Martel installa Clotaire IV sur le trône d’Austrasie. Raganfred ne comptait pas en rester là. En 718, il s’allia au duc Eudes d’Aquitaine : Charles Martel dut une nouvelle fois affronter ses ennemis. Le duc d’Aquitaine fut battu à Soissons le 14 octobre 718. Il retourna, avec Chilpéric, sur ses terres d’Aquitaine. Pendant son séjour en Aquitaine, entre 719 et 720, il en profita pour proclamer par sa chancellerie un Edictum inséré à la suite de la loi salique, permettant aux femmes d’hériter de terres patrimoniales. 

Le roi d’Austrasie Clotaire, de santé fragile, mourut en 719. Charles Martel avait besoin d’un mérovingien pour légitimer et officialiser son autorité. Un traité de paix fut alors signé entre Charles Martel et Chilpéric à la suite de quoi ce dernier fut proclamé roi de tous les Francs. Deux ans plus tard, en 721, il mourut à Attigny. Il sera enterré à Noyon. 

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !