Fiche révision : Childéric III – roi des francs

Né vers 714, Childéric fut le dernier roi de la dynastie mérovingienne. Nous disposons de peu de sources quant à sa filiation et de sa vie en générale. Quand son prédécesseur, Thierry IV, meurt en 737, Charles Martel était le maire du palais austrasien. Le maire du palais était celui qui détenait le pouvoir réel dans le Regnum Francorum. Plutôt que d’installer un pseudo descendant de Clovis Ier sur le trône, Charles Martel préfère laisser le siège vacant. L’interrègne va durer sept ans. L’intention probable de Charles Martel est de faire durer la situation pour se faire proclamer roi dès qu’il en aura la capacité et le pouvoir. La Providence en décidera autrement puisqu’il mourut avant d’accomplir ce dessein en 741.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !



L’absence d’un représentant du sang royal sur le trône risque fortement de provoquer des troubles politiques. Certains peuples périphériques du royaume se soulevèrent et revendiquèrent leur part du pouvoir. Contraints, les deux fils de Charles Martel, Pépin et Carloman, décident de proclamer Childéric III roi des francs, de Neustrie, de Bourgogne et d’Austrasie après l’avoir tiré d’un couvent, probablement celui de Saint Bertin situé aujourd’hui près de Saint-Omer. En 743, Pépin le Bref, certainement pour plaire à l’aristocratie franque, le plaça sur le trône. Personne n’est dupe quant à la légitimité de ce roi fantôme qui n’est qu’un faire-valoir des maires du Palais. Carloman, le deuxième fils de Charles Martel, après avoir passé quelques années en Italie, entre dans les ordres en 747 au monastère du Mont Cassin.

En 751, Pépin le Bref, désormais seul aux commandes et se sentant suffisamment fort, décida de se faire élire roi des francs à la place de Childéric III mais pour cela, il a besoin de l’assentiment du pape Zacharie. Il fera envoyer une délégation franque menée par Fulrad, évêque de Saint Denis, à Rome pour obtenir l’accord du pape. Le souverain pontife valida ensuite la déposition de Childéric III en mars 751 en répondant qu’il « vaut mieux appeler roi celui qui exerce le pouvoir royal plutôt que celui qui ne l’exerce pas ».. Rapidement, en novembre 751, Pépin le Bref, déposa officiellement Childéric III et se fit sacrer roi des francs à Soissons par l’archevêque Boniface de Mayence. 

Nous savons qu’il a été marié à une femme dont on ignore le nom avec qui il a eut un enfant appelé Thierry. Il sera enfermé au monastère de Fontenelle en 753 après quoi plus aucune trace ne nous sera parvenue.

La vie royale de Childéric III pris fin rapidement, il fut tonsuré et enfermé dans l’abbaye de Saint-Bertin à Saint Omer entre décembre 751 et janvier 752. Il rendit son âme à Dieu en 755. Ainsi s’achève plus de deux siècles de suprématie des mérovingiens pour entrer dans celle des carolingiens. 

 

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !