Fiche révision : Charles VIII – roi de france

Charles VIII, dit l’affable, naquit le 30 juin 1470 au château d’Amboise. Fils unique de Louis XI et de Charlotte de Savoie, il fut le 22ème roi capétien et le septième de la branche des valois. De constitution fragile, son père le roi de France se préoccupa plus de sa santé que de son éducation ainsi lorsqu’il monta sur le trône, il ne savait ni lire ni écrire. Honteux de cet état d’ignorance, il s’acharna sur le travail. Non seulement il sut très vite lire et écrire mais il prit rapidement goût à la lecture. En 1483, son père mourut, Charles alors âgé de treize ans lui succèda sur le trône de France. Il fut sacré à Reims le 5 juin 1484 mais il était trop jeune pour régner, alors ce sera sa soeur aînée Anne de Beaujeu, aussi fine politique que lui est médiocre, qui assurera la régence. Les Etats-Généraux de 1484, ne donnèrent pas à Anne de Beaujeu le titre officiel de régente mais conformément au souhait de son père Louis XI, elle en assuma toute l’autorité jusqu’en 1491.

L’autorité d’Anne de Beaujeu ne fut pas du goût de quelques princes comme François II, René II de Lorraine ou encore Louis II d’Orléans, le futur roi Louis XII. Face à l’influence profonde d’Anne de Beaujeu sur le gouvernement, les princes se révoltèrent au profit du plus proche parent mâle du jeune roi, le duc d’Orléans, le futur Louis XII.

En 1490, Anne de Bretagne épousa par procuration l’archiduc d’Autriche Maximilien 1er de Habsbourg. Perçu comme une violation du traité du Verger par la couronne de France, Charles VIII mit le siège près de Rennes en 1491. Anne de Bretagne renonça au mariage et épousa le roi de France pour apaiser les tensions entre le duché de Bretagne et le roi de France. La clause du mariage stipulait qu’en l’absence d’héritier mâle, Anne de Bretagne devait épouser son successeur, ce qui sera fait.

En 1491, Charles VIII épousa Anne de Bretagne, cette union allait, quelques années plus tard, permettre le rattachement de la Bretagne à la France. En 1492, elle fut sacrée reine de France. En 1494, voulant faire valoir ses droits sur le royaume de Naples, Charles VIII entreprit une expédition en Italie accompagné de 30 000 hommes. Ce sera le départ des guerres d’Italie. Le royaume de France était perçu par les villes italiennes comme un libérateur car lesdites villes italiennes étaient bien souvent sous le joug de tyrannies. Rome, Naples ou encore Florence réservèrent un très bon accueil au Valois. Mais comme peuvent l’être les armées victorieuses, l’armée royale ne se comporta pas dignement et une coalition appelée “ligue de Venise” comprenant Ferdinand II d’Aragon et le pape Alexandre VI repoussa Charles VIII. Après une bataille indécise à Fornoue, Charles VIII regagna la France en 1495. Ses successeurs Louis XII et François 1er continueront les guerres d’Italie.

Alors qu’il prépara une seconde expédition, il heurta un linteau d’une porte basse en jouant au jeu de paume dans son château d’Amboise. Il ne survécu pas à cet accident. Charles VIII mourut sans héritier mâle, Anne de Bretagne lui avait donné six enfants tous morts en bas âge ce sera alors son cousin Louis d’Orléans qui monta sur le trône sous le nom de Louis XII. Il fut inhumé à la basilique Saint Denis tandis que son cœur rejoignit la basilique Notre-Dame de Cléry, afin qu’il puisse être près de ses parents, Louis XI et Charlotte de Savoie.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !