Fiche révision : Charles VII – roi de France

Le 22 février 1403 naquit le futur Charles VII de Valois surnommé le Victorieux ou le bien-servi. Né d’un père fou Charles VI et d’une mère légère Isabeau de Bavière, à la mort de son frère Jean en 1416, l’héritier au trône, il devient dauphin de la couronne de France.

Le duc de Bourgogne Jean sans Peur, rongé par l’ambition, enlève le dauphin Charles pour assumer seul la régence du royaume. En 1418, il échappe à la capture par les Bourguignons et se réfugie à Bourges où il se proclame lui-même régent. Fou de rage, Jean sans Peur, fera promulguer un édit par le roi Charles VI toujours dément, pour révoquer les pouvoirs de son fils. Le petit roi de Bourges comme on aime l’appeler comme pour mieux le ridiculiser devra attendre l’intervention d’une pucelle pour voir son sort prendre une autre tournure. Il devient alors le chef de fait du parti Armagnac en guerre contre le parti des Bourguignons à la solde de l’ennemi anglais.

En 1420, sa mère Isabeau de Bavière signe le traité de Troyes. Celui-ci stipule la destitution de son fils Charles au profit du parti anglais et que le roi d’Angleterre devra épouser une de ses filles Catherine à la mort de son mari le roi Charles VI. En 1422, à la mort du roi d’Angleterre Henri V, son fils Henri VI lui succède et devient roi d’Angleterre et roi de France. Trop jeune pour régner, il n’a que neuf mois, ce sera son oncle le duc de Bedford qui assurera la régence. Charles n’accepte pas et se proclame roi de France sous le nom de Charles VII en 1422.

Le duc de Bedford met le siège devant Orléans et s’en ira plus tard vers Bourges pour s’emparer de Charles qui sentit alors le danger, il se réfugia dans la ville de Chinon. Malgré son état dépressif, en 1429, une jeune fille venant de Domrémy va bouleverser sa vie, elle demande audience au roi. Les visions qu’elle a eut lui intime l’ordre de sauver Orléans. Cette jeune fille, c’est Jeanne d’Arc. Elle réussit à lui redonner confiance et le voilà qui vole de succès en succès. Elle lève le siège d’Orléans en 1429 et mène son roi à Reims alors en territoire anglais pour être sacré le 17 juillet de la même année. Deux ans plus tard, Henri VI se fera sacrer lui aussi roi de France à Notre-Dame de Paris le 16 décembre 1431. Coupée en deux, la France a deux souverains. Livrée aux anglais, Jeanne d’Arc sera brûlée vive en 1431.

Aidé de son connétable Arthur de Richemont, après l’arrestation de Jeanne d’Arc, il continue sa lutte acharnée contre les anglais qui seront obligés de négocier une trêve à Tours en 1444. Après avoir libéré Rouen en 1449, Charles VII ouvrira une enquête sur les circonstances du procès de Jeanne d’Arc et obtient sa réhabilitation en 1456. Ragaillardi, Charles VII renforce son armée et reprend successivement aux anglais la Normandie et la Guyenne en 1453. La victoire finale de Castillon la même année mettra fin à la guerre de Cent Ans.

Sur le plan sentimental, il nouera une relation passionnelle avec Agnès Sorel, de cet adultère, car il est marié à Marie d’Anjou, naîtra trois filles. Cette liaison cessera à la mort d’Agnès Sorel en 1449. De son mariage légitime avec Marie d’Anjou naîtra plusieurs filles et trois fils dont le futur Louis XI. Sur le plan politique, de nombreuses réformes économiques, pour assainir le royaume comme la création de nouvelles taxes, verront le jour au cours de son règne grâce au soutien de Jacques Coeur son grand argentier. Il créera également un corps de fonctionnaires, des parlements de province. Il mourut à 59 ans à Mehun-sur-Yèvre le 22 juillet 1461 et est inhumé à la basilique Saint Denis, nécropole des rois de France.

Recevez les missives des éditions catholiques et royales dans vostre boîte aux lettres !